accueil À propos de nous   I   Information   I   Brochure   I   Evénements   I   A.i.R.   I   Ateliers   I   Galerie   I   Coups de Coeur   I   Hébergement   I   Localisation   I   Actualités   I   Contact   I   Liens > English  
DRAWinternational
drawing research action works
Galerie
DRAWinternational - Galerie

<< Retour aux galeries

ARTISTE EN RESIDENCE - KIM ANDERSON (AUS)

Le dessin d'observation de très près a toujours été au cœur de mon travail que je tente de capturer par, non seulement les caractéristiques physiques d'un sujet, mais aussi par les aspects émotionnels plus intangibles. Avec une tendance consistante à l'égard des détails complexes, je cherche à comprendre ce que je vois et ce que je sens autour de moi à travers mon dessin - même le plus petit détail peut contenir la plus grande importance. J'intègre souvent des matériaux translucides et des modes non conventionnels de visualisation afin d'explorer les transformations de la lumière et de l'échelle sur les techniques de dessin traditionnelles.

A DRAWinternational, mon objectif principal a été de remettre en question ma pratique actuelle et de parvenir à une plus grande complexité dans mon travail, tant dans le concept que dans la technique. Au cours de mes trois mois d'investigation, je me suis efforcée de rompre avec mes habitudes de travail, qui étaient purement littérales, représentatives et raffinées. Mon objectif a été d'amener plus de spontanéité et d’intuition dans mon processus.

Depuis le mois d’Avril, j'entreprends un voyage qui me secoue hors de l'inertie que je ressentais avant de venir ici. Un énorme changement s’est produit dans la façon dont je considère ma pratique, et dans la façon dont je pense à propos de l'essence du dessin. J'apprends à me faire confiance pour faire le bon geste, pour trouver le bon langage, pour chercher le bon trait, et pour me permettre de prendre le temps qu'il faudra pour le trouver.

Bien que les sujets de ces travaux semblent être disparates, ils sont liés par l'idée de l’existence d’un espace entre les choses: l'espace entre la vie et la mort, entre l'amour et la perte, entre le rêve et le réveil, et entre la folie et la lucidité. Les araignées habitent les espaces entre. Même cette résidence elle-même a été un espace entre.

Les araignées, ou plus précisément leurs toiles, ont attiré mon intérêt ici à Caylus. Presque par accident, je suis tombée sur ces formes remarquables que je n'avais jamais rencontrées auparavant chez moi en Australie. De façon inattendue, sans même essayer, simplement en étant, l'araignée a ouvert une nouvelle dimension dans ma pratique - une dimension que je vais continuer à explorer dans les mois, voir des années à venir, quand je rentre chez moi. L'araignée et sa toile m'ont appris un certain nombre de leçons sur le processus du dessin. On commence avec certains paramètres et certaines compétences, mais le processus est ouvert à l'évolution et à l'adaptation au fur à mesure. Les fondations d'appui solides sont essentiels au départ, mais si un fil ou une ligne partent de travers, ils deviennent une partie de la conception. Il n'y a pas de point d'arrivée prédéterminé, mais il est nécessaire d'être réceptif à l'environnement, d'observer ce qui doit être fait, et - tout aussi important - ce qui n'a pas besoin d'être fait. J'ai appris quelques leçons importantes sur la réceptivité et la spontanéité qui ont ouvert ma perception et qui m'ont conduit sur un chemin auquel je ne m'attendais pas.

 


Plus d'images >>

TOM BARNETT

Sculpture Incandescente

 


Plus d'images >>